Terrine de campagne

Les copains d’abord…

Une terrine de campagne, rien de plus simple à faire ! Et quoi de plus convivial que de commencer le repas avec une terrine et quelle fierté quand elle est faite maison ! C’est tellement bon, une bonne terrine. Un vrai moment de partage et de plaisir avec une bonne bande de copains et quelques bonnes quilles ouvertes  😉 . Accompagnée d’un petit mesclun ou encore d’oignons confits, d’un bon pain de campagne, c’est le bonheur des gastronomes !

La terrine de campagne c’est un grand classique de la gastronomie française, c’est une cuisine qui sent bon le  terroir. Chaque région peut proposer sa terrine, et chaque cuisinier peut laisser parler son imagination. Une terrine, c’est de la poésie…avec un cornichon !

Mais attention, une bonne terrine, ce sont de bons produits, un assaisonnement juste et une cuisson parfaite. Aussi est-il conseillé de réaliser votre terrine 2-3  jours avant consommation, de façon à ce qu ‘elle mature un peu et libère ainsi tous ses arômes. 

Ingrédients

Pour une belle terrine de 8 à 10 personnes…si vous avez envie de la partager !

  • 800 g d’échine de porc (ou 400 g d’échine et 400 g de gorge de porc)
  • 150 g de foie de porc
  • 250 g de poitrine de porc
  • 1 oignon
  • 3 gousses d’ail
  • 2 échalotes
  • 1 petit bouquet de persil
  • 1/2 c.a.c de 4 épice
  • 3 pincées de poivre blanc
  • 12 g de sel
  • 15 cl de crème fleurette
  • 2 œufs
  • 1 petit verre de cognac
  • 3 à 4 feuilles de laurier
  • qqs branches de thym frais
  • 1/2 litre de gelée au Madère
  • 250 g de farine et 100 g d’eau

1. Le doux bruit du hachoir

Deux options, soit vous faites hacher la viande par votre boucher,  soit vous la préparez vous-même. Pour gagner du temps l’option boucher se comprend, mais si vous êtes un puriste, un psychopathe du hachoir, et que vous voulez un hachis pas trop fin, vous hachez votre viande vous-même. Lorsque je prépare ma viande j’aime laisser quelques petits morceaux. Lorsque l’on coupe le terrine c’est toujours plus jolie pour le visuel ! Réservez la viande hachée.

2.  La terrine, c’est pas une farce

Ciselez l’oignon et les échalotes et faites-les revenir dans une c.a.s d’huile sans faire colorer. Hachez le persil et l’ail.  Ajoutez le tout à la viande hachée. Complétez avec la crème fleurette, les 4 épices, le poivre blanc, le sel, les œufs et le verre de cognac. Mélangez bien.

  Une petite astuce pour vérifier l’assaisonnement : prélevez un peu de farce, une 1/2 c.ac que vous faites cuire à la poêle et goûtez-la. Si vous estimez que cela n’est pas assez salé, réajustez en sel.

terrine avant cuisson

3. Le coup de chaud

Préchauffez le four à 180 ° C. Remplissez la terrine de la farce en ayant pris soin de disposer au fond de la terrine une belle feuille de laurier et sur le dessus une autre feuille de laurier et quelques branches de thym. Mélangez la farine avec l’eau, vous devez obtenir une pâte légèrement collante. Réalisez un cordon de pâte  au dimension de couvercle de la terrine et disposez-le le long du plat à terrine. Posez le couvercle dessus et appuyez pour sceller votre terrine. Vous pouvez aussi poser le couvercle et disposer dessus le cordon de pâte en le faisant bien adhérer. On dit que la terrine est lutée. Cela permet de conserver tous les arômes.

cordon de pâte terrine lutée

Placez la terrine dans un plat, au four, et versez de l’eau chaude dans le plat de façon à faire cuire la terrine au bain marie. Faites cuire 1h30 à 180 °C. Passez ce délai, laissez refroidir et verser dessus la gelée au vin de Madère. Placez au frais pendant au moins deux jours.

Bon appétit !

Beautiful terrine ça a l'air bon !

 

Pour aller plus loin avec la terrine

 

Si vous avez aimé cette recette, n’hésitez pas à partager et surtout à vous abonnez au blog et recevoir en prime votre bonus ! A bientôt sur Gastronome attitude ! Alexis               

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 5
    Partages

Laisser un commentaire