Le salmorejo

Sur un air de flamenco avec le salmorejo

La saison des tomates bat son plein, rouges, jaunes, vertes telles que la green zebra, la tomate ananas, l’andine cornue, la cœur de bœuf ou encore corazon et marmande…  Nous avons l’embarras du choix en termes de variétés et de saveurs. Profitons pleinement de cette période pour déguster des tomates qui ont du goût !

tableau de tomates

Je vous propose de découvrir une recette andalouse, cousine du gaspacho, le salmorejo qui met à l’honneur la tomate. J’ai découvert cette délicieuse soupe froide en allant en vacances chez nos amis espagnols en Castilla-La Mancha, près de Madrid, à Daimiel. La recette du salmorejo se retrouve dans toute l’Espagne. Sa popularité vient certainement de la simplicité de la recette, d’une texture originale et de son goût délicieux. Cette crème épaisse nécessite peu d’ingrédients et épatera à coup sûr vos convives.

 Ingrédients

Pour 6 personnes prêtes à danser le flamenco.

  • 800 g de tomates de saison 🙂 et bien mûres et parfumées
  • 15 cl d’huile d’olive (une bonne !)
  • 1 à 2 gousses d’ail
  • 6 tranches de pain de mie blanc
  • 2 c.a.s de vinaigre blanc
  • sel
  • 4 œufs
  • 4 tranches de jambon serrano (et oui même pour le jambon, on reste en Espagne )

1. Le bain à remous.

Dans un premier temps on s’occupe des œufs. Portez l’eau à ébullition dans une casserole. En quantité suffisante pour pouvoir recouvrir les œufs. Si vous conservez vos œufs au réfrigérateur, sortez les 15 minutes avant. Ceci afin d’éviter le choc thermique et de voir votre œuf éclater (BOUMMM !) au contact de l’eau. Plongez les œufs dans l’eau avec la délicatesse d’une poule pour ses poussins. Cuisson: 10 minutes. Ensuite, retirez-les et passez-les sous l’eau froide. Écalez, rincez et réservez.

2. Bain de sang pour les tomates

Coupez les tomates en morceaux et placez-les dans le bol du blender ou du mixer. Ajoutez ensuite l’huile d’olive et mixez le tout afin d’obtenir une purée de tomates bien fine. J’attache de l’importance sur la qualité de l’huile d’olive utilisée. Comme c’est une recette riche en huile d’olive, elle va forcément donner du goût à la recette. Alors on ne lésine pas, prenez une huile d’olive de qualité, bien parfumée, pas une huile d’olive de base. Entendido!

Ajoutez ensuite l’ail. Une ou deux gousses. Si l’ail est fort, vous risquez de vous retrouver avec un salmorejo qui pique un peu si vous utilisez deux gousses. A vous de voir 😉 

Mettez les deux cuillères à soupe de vinaigre blanc, ce qui va donner un  peu de pep’s ! Mixez.

3. “Si no hay miga, no es salmorejo” (proverbe espagnol du jour)

La mie de pain conditionne le résultat de la recette. C’est la mie qui donne sa texture au salmorejo. Une texture onctueuse et épaisse, presque aérienne. Ôtez la croûte des tranches de pain de mie. Trempez-les dans l’eau et essorez bien. Ajoutez-les à la préparation et mixez. Salez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire. Un délice, n’est-ce pas ?

4. Jamon y huevo

Encore un petit effort avant de déguster. Coupez les tranches de jambon serrano en petits morceaux ainsi que les œufs durs. Servez le salmorejo dans des coupelles ou assiettes creuses et parsemez de jambon et d’œuf. Voilà, c’est fini !

salmorejo

cuillère de salmorejo

ꜟ Buen provecho !

 

Pour aller plus loin avec la cuisine espagnole :

Et pour terminer, un petit air de musique espagnole avec le groupe de rock andalou TRIANA “Sé de un lugar”, que j’aime beaucoup.

 

Si vous avez aimé cette recette, n’hésitez pas à partager et surtout à vous abonnez au blog et recevoir en prime votre bonus !

A bientôt sur Gastronome attitude !

Alexis

 

 

 

 

 

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 10
    Partages

Laisser un commentaire